Marie-Claire, belle femme corpulente, ne veut plus simuler au lit

Résidente des beaux quartiers de Lyon, Marie-Claire, 46 ans est une belle femme corpulente, avec une très forte poitrine et des fantasmes inassouvis. Toute en chair, femme authentique qui ne veut plus simuler et jouir à fond.

Il y a 25 ans, quand elle a épousé Jean-Guy, elle avoue à demi-mot que c’était un peu pour l’argent. Elle lorgnait depuis longtemps le confort matériel auquel elle n’avait pas droit lorsqu’elle était plus jeune. Son mari est arrivé comme une âme providentielle.
Les premières années était fantastiques. Des voyages tous les deux mois, des bijoux, un accès illimité au centre de Spa et de bien-être. Rouler dans une voiture de luxe, manger dans les meilleurs restaurants, la vie de bourgeoise comme elle en avait rêvé alors qu’elle crever la dalle au CROUS.
Et à partir de 40 ans, Marie-Claire a eu quelques désillusions. Son mari de 15 ans de plus qu’elle, a commencé à la délaisser sexuellement. Marie-Claire a tout d’abord pris sur elle. Elle a bien compris que la différence d’âge ne permettait pas à son mari d’assurer tous les soirs. Pourtant, notre bourgeoise, un brin insatiable et complètement nympho avait besoin de sa dose de bite une fois par jour. Elle a remplacé la queue de son mari par des accessoires coquins, gode et sextoys en tout genre. Mais il lui fallait quelque chose de plus.

Elle a trompé par dépit et … y a pris goût

Voilà comment elle en est arrivé à tromper Jean-Guy. Au début, ce n’était pas de gaîté de cœur. Mais au fil des amants, et il y a pris goût. Et régulièrement elle allait se faire péter la chatte dans les chambres d’hôtel, payé par la black card illimité de son mari.
Étant donné que celui-ci ne faisait jamais les comptes, il ne s’est jamais douté qu’il avait dans son lit une femme infidèle, une grosse salope devenue ronde et grassouillette.

Après tout, cette dernière en avait marre de simuler les peu de fois où elle faisait l’amour avec son mari il lui fallait des vrais orgasmes, jouir de manière totale et absolue. Voilà pourquoi elle a partagé ses gros seins, ses grosses fesses BBW, son intimité et sa vertu avec des amants de passage. Jusqu’à aujourd’hui, elle ne regrette absolument pas. D’ailleurs, elle a totalement arrêté de faire l’amour avec son mari maintenant âgé de 70 ans. Ce dernier doit bien se douter que sa salope de femme va se faire troncher la chatte poilue à droite et à gauche.

Entre plan sexe extra-conjugal et sexe libertin

Juste parce qu’elle ne voulait plus faire semblant, elle ne voulait plus miauler en jouant à la comédie. Elle a opté pour le sexe extraconjugal, dans la discrétion la plus relative. En effet, Marie-Claire ne verrouille pas son téléphone portable. Par conséquent, son cocu de Marie peut avoir accès à tous les messages et des SMS coquin qu’elle échange avec ses amants.
Et parmi ces sextos, on a retrouvé sur Internet des photos intimes et coquine de notre bourgeoise dans le plus simple appareil. Juste avant ses soirées libertines clandestines, elle revêt les tenues de pute les plus osées.
Sa grosse poitrine a l’air, la langue pendue qui témoigne de sa soif de sexe jamais assouvie. C’est comme si Marie-Claire chercher à se faire choper, provoquer un divorce scandaleux et enfin retrouvé sa liberté. Elle ne serait plus obligé de vivre dans le mensonge, dans le simulacre et dans le faux-semblant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.