Séverine, brune de 41 ans trop fraiche, raffole de grosses bites

Oui, une très grosse bite, de taille disproportionnée, un truc qu’on voit que dans les magazines porno, sur les sites de fake ou le petit crapouillot. Digne de Shane Diesel ou de Danny D, voilà les souhaits mouillés de Séverine. Grande brune de 41 ans, un brin MILF sur les bords, super fraiche avec une peau toute douce et des besoins irrépressibles de se faire éclater la rondelle. Elle raffole de grosses bites et ce depuis qu’elle a perdu sa virginité.

Première fois avec un gitan TBM de 21 cm

Pour faire original, Séverine a perdu son pucelage, sa fleur dans les bras de Mano. Un gitan de 21 ans alors qu’elle en avait 17. Et dans la braguette c’est une bûche de 21 cm à quoi elle a eu droit. Sans broncher ni se plaindre, la brune a réussi à s’enfouir le zob dans la bouche. Même si des larmes coulaient du bord de ses yeux, elle est allé jusqu’au bout. Cependant, lorsqu’il a fallui enfoncer la poutre dans sa petite chatte serrée, ce fut une autre histoire.
Pourtant, jusqu’au bout, la jeune salope à l’époque a tout pris, elle en a bavé. Cérémonie du mouchoir annulée avec la picadora. Mais une jouissance extrême au plus profond de son corps. Les grosses bites sont alors devenues sa denrée de choix.

Puis une série d’amants blacks tous aussi membrés les uns que les autres

Tout naturellement, notre quadragénaire a eu sa période antillaise et africaine. Au cours de plusieurs séjours, sans se cacher axés autour du tourisme sexuel, Séverine a découvert le Sénégal, la Martinique et la République Dominicaine. C’est au cours de ses primes années que notre MILF a ressenti le plaisir le vrai. Les coups de reins, les pénétrations chaloupées alors que son vagin élargi au maximum à chaque fois prenait très cher. Au cours de ses vacances de baise, notre mature s’adonne aux joies de l’exotisme, du sexe avec de beaux mâles à la peau ébène. C’est chaud suave et sans tabou.

Mais c’est bien en rentrant qu’elle retrouve Giorgio, son amant italien qu’elle retrouve et avec qui elle se fait une joie de s’empaler tout entière sur le maxi-zob, une barre de corps caverneux qui ferait palir John Holmes ( et Steve Holmes ).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.